Présentation

UMA – Urban Move Academy – est un projet pédagogique et artistique. Une école, un espace de création et un lieu d’exploration, UMA s’inscrit dans la mouvance des cultures urbaines actuelles et plus particulièrement dans leurs formes performatives que sont le ride, le parkour et la danse. 

UMA associe en un lieu unique l’enseignement des arts du mouvement et du déplacement en interaction avec les arts digitaux et visuels. UMA invente un projet d’un genre nouveau, en réponse aux aspirations et aux pratiques de la jeunesse.

Ouverte sur le monde, UMA stimule la créativité, cultive la curiosité et puise dans la pluralité des langages et l’interculturalité pour offrir un environnement d’apprentissage et de partage privilégié et exigeant. Un pied dans l’enseignement et un autre dans le monde professionnel, UMA est un tremplin pour des jeunes passionnés qui ont la possibilité d’exprimer leur identité et de concrétiser leur potentiel. 

UMA propose un nuancier complet d’activités pédagogiques et culturelles autour des cultures urbaines, au sein d’un espace d’expression unique à Genève. 

UMA, c’est l’expérience de 8 années de partage avec de jeunes artistes et sportifs urbains, de mise en valeur de l’altérité. Un laboratoire où la créativité se pense, s’expérimente et se vit autrement, loin des sentiers battus. Une école qui est celle de l’innovation, des sens et du sens, de l’émancipation et de la confiance.

La jeunesse est le moment des essais, des apprentissages et de tous les possibles. Elle a besoin d’être écoutée et accompagnée pour répondre à ses doutes, ses questions liées à son avenir et à son projet futur. La transmission de l’art est un défi qui constitue une immense opportunité s’il permet d’aborder la pédagogie en tant qu’activité créative et non comme la transmission d’un savoir établi. C’est donc pour et à partir de la création artistique, en résonance avec les enjeux et les innovations du monde professionnel, que les jeunes élèves, les enseignants et artistes invités font vivre UMA et nourrissent son activité de la diversité de leur talent, de leurs expériences et de leurs esthétiques.

Les formations, les workshops, les master classes, les performances et spectacles proposés par UMA sont autant de matière à mettre en partage afin que la création artistique profite à tous.

Bienvenue à UMA !

Nicolas Musin

Pédagogie

À la pointe des méthodes d’enseignement les plus actuelles, la démarche pédagogique et l’univers artistique d’UMA s’appuient sur les valeurs qui fondent les cultures urbaines : la liberté, l’exploration, la prise de risque, la transgression de l’interdit ou encore la transformation.

Expérimenter ces notions de manière maîtrisée et accompagnée et découvrir en même temps leur interprétation artistique sont des éléments constitutifs de la pédagogie proposée à UMA. L’école s’engage ainsi dans un projet d’éducation artistique globale qui prend en compte la spécificité de la création urbaine dès les premiers apprentissages et tout au long de ceux-ci. L’objectif de l’enseignement est de développer des compétences techniques et artistiques et de favoriser la transversalité. 

La démarche pédagogique – positive et inclusive – encourage et révèle les singularités individuelles, tout en valorisant le collectif. Chacun à son rythme découvre son expression artistique personnelle et construit son parcours d’enseignement, en acquérant parallèlement les fondamentaux de l’esprit et de la vie d’une troupe.

Accès à la culture

UMA accorde une place particulière à l’éducation artistique et culturelle, vecteur d’égalité des chances et d’intégration sociale.  

Parce qu’il crée une ouverture à soi et aux autres, nous considérons l’art comme une nécessité. Nous pensons que chaque individu, quel que soit son milieu social et ses origines, devrait se sentir à sa place dans un théâtre ou un musée et que donner à la jeune génération l’espace et les moyens de s’épanouir, c’est aussi lui permettre de développer une conscience citoyenne. UMA propose de vivre une expérience qui favorise et cultive la créativité, la confiance en soi, l’implication individuelle et collective, l’ouverture et la tolérance, l’esprit d’initiative, l’engagement civique et le sentiment d’appartenance.

Grâce à la diversité des actions mises en place, UMA s’emploie au rayonnement auprès de populations larges et diversifiées de toutes les formes de création urbaine ainsi qu’au développement des connaissances en arts et sports urbains. Tout au long de l’année, UMA propose un programme d’activités et des synergies artistiques reflétant son désir d’ouverture : 

  • Des rendez-vous réguliers avec le public : portes ouvertes, performances et conférences ; 
  • Des workshops et master classes ouvertes à tous ;
  • Des médiations scolaires dans les écoles locales.

Équipe

Équipe de direction

Nicolas Musin a débuté sa carrière au Ballet de l’Opéra de Paris avant d’intégrer en tant que soliste principal les Ballets de Monte-Carlo et le Ballet de Hambourg – John Neumeier. Parallèlement, il a créé de nombreuses pièces chorégraphiques produites à travers le monde. En 2000 il a fondé sa propre compagnie de danse à Vienne, qu’il a dirigé et fait tourner pendant plus de 10 ans, tout en multipliant les collaborations et expérimentations dans d’autres champs créatifs tels que la mode, le design ou l’architecture.

Établi à Genève, il a collaboré avec le Flux Laboratory et la HEAD avant de cofonder La compagnie Urbaine en 2014 et d’en devenir le directeur artistique. Le spectacle ZUP, expérience zéro de cette rencontre des arts et sports urbains, a vu le jour en 2017 sur le skatepark de Plainpalais et aboutit sur de nouvelles créations dans le cadre des JOJ Lausanne 2020 ou encore au TNP-Villeurbanne en 2021. 

Pur produit d’une éducation chorégraphique parfaitement classique, Nicolas Musin n’a cessé de chercher d’autres voies d’expression car pour lui le champ chorégraphique dépasse celui de la danse. La transversalité est un élément essentiel dans la construction de ses projets pédagogiques et spectacles. 

Chargée administrative: Jenny Macbriar
administration@urbanmoveacademy.ch

Secrétariat: Geena Théraulaz / Cassia Kaiser
info@urbanmoveacademy.ch

Graphiste / Lucie Pittet
luciepittet@icloud.com

Consultant technique : Jean-Marc Skatchko
jm.skatchko@hotmail.com


Équipe pédagogique

Les professeurs qui composent l’équipe pédagogique sont pour la plupart des artistes et des performers en activité, de notoriété nationale et internationale. 

Des intervenants et des invités viennent compléter cette équipe à l’occasion des workshops, master classes, conférences et parcours créatifs proposés tout au long de l’année.


Parkour

Athlète et coach de parkour depuis 10 ans, Maxime a collaboré avec Nicolas Musin dans le cadre de créations pluridisciplinaires.


Danse urbaine et contemporaine

Dès ses débuts, Imad Nefti apporte un langage poétique et simple à la danse hip-hop, composant des espaces, de la matière et du rythme, au service de l’essence du danseur.

Très tôt il se définit comme un directeur artistique qui organise des expériences humaines pour la communauté hip-hop. Il développe la capacité de diriger des danseurs interprètes et de guider des processus créatifs.

Imad Nefti se démarque en créant sa propre pédagogie selon une structure multidisciplinaire, flexible et ouverte. Elle défie les conventions traditionnelles en utilisant des outils et des techniques brutes, simples, pour exposer la vraie richesse pédagogique du hip-hop.

Lorenzo Vayssière dit « Sweet » est un danseur-poète interprète né dans le Val d’Oise, à Eaubonne, où il fait ses débuts à l’âge de 15 ans. Il s’appuie principalement sur le bboying, une pratique commune de laquelle il s’extirpe pour parvenir à la singularité et ainsi atteindre l’épanouissement absolu dans son art. Cela lui vaut le caractère pur de sa danse, basée sur un savoir-faire percutant entre l’appropriation d’états et d’énergies contraires, la qualité d’exécution du mouvement et l’art de le faire respirer ou encore, danser la vie, ses hauts et ses bas avec enthousiasme.

Depuis 2007, il est membre actif du groupe Bad Trip, un des groupes français de danse tous styles confondus les plus atypiques. Il intègre aussi le groupe Sans Limite en 2010, caractérisé par son activisme dans le milieu des battles et dans lequel se confondent des bboys provenant de Paris et Troyes. Toujours dans une recherche de dépassement de soi, Lorenzo rejoint en 2013 la compagnie de danse urbaine / contemporaine Black Sheep, fondée par Saïdo « Darwin » Lehlouh et Johanna Faye. Il dansera ainsi dans la création Wild Cat et plus récemment dans Apaches.

En 2016, il prend part à l’équipe pédagogique Mouvmatik de Philippe « Physs » Almeida où il enseigne le bboying à l’A.I.D. (Académie Internationale de la Danse, Paris). Lorenzo est également avec Cedric « Stylez C » Borges, co-fondateur du mouvement The Art Way.

La créativité de Lorenzo associée à sa forte identité, lui permettent d’être affilié en 2017 à la compagnie Par Terre de Anne Nguyen avec laquelle il participe au processus de création de la pièce Kata et avec qui il a mené diverses actions culturelles.

Enclin à un nouvel élan artistique, il fonde Selected View en 2019 avec Rowdi Legove Lewing : une plateforme qui rassemble des bboys prônant la même vision artistique et allant à la quête de l’état de grâce à travers l’approche de l’inconnu et de la magie du moment présent.

Léonilde Torrini est un danseur suisse, interprète et enseignant dont le style personnel puise dans les disciplines du hip-hop, du contemporain et de l’acrobatie.

Il s’est formé et a été formé dans différentes disciplines tel que les claquettes, le cirque, le parkour et les danses Hip Hop en suisse ainsi qu’à l’étranger.

Il a participé à plusieurs émissions de télévisions comme « La France à un Incroyable Talent » avec sa partenaire Yera Moreno , « Stadt Land Talent » et « Alors, on danse » en solo.

Léonilde ne s’arrête pas qu’à une discipline, ainsi il remporte plusieurs compétitions et battles.

Tyler est né et a grandi dans la ville d’Annecy. Depuis la naissance, il baigne à 100% dans la musique Funk et Hip-Hop, passion transmise par son père. Suite logique de son amour pour la musique de son enfance, il tombe amoureux du Popping, de cette culture et de ses battles (KOD, Old School Night, Last One Stands, Feel The Funk…).

Autodidacte, il apprend seul les bases du Popping et se perfectionne dans l’art du mouvement, notamment grâce à l’appui de Imad Nefti, et travaille dans l’optique de participer à ces compétitions qui l’ont tant fait rêver. Il apprend de ses plus grandes inspirations (Mr.Wiggles, Popin Pete, Junior Boogaloo, Walid, Slim Boogie…) et développe une danse complète, unique et libre.

En 2012, il rencontre Dickson Mbi (Still by Russel Maliphant, BBC Young Dancer, Olivier Award : Outstanding Achievement in Dance) et Brooke Milliner (Finaliste Summer Dance Forever Popping) qui deviendront des mentors importants dans son acheminement. Il rejoint leur groupe Fiya-House (Londres) dont il fait aujourd’hui partie depuis plus de 10 ans.

Il participe à bon nombre de compétitions, progresse continuellement par la force de son travail et, bien qu’éloigné des centres névralgiques de la culture Popping, il parvient à s’élever à un niveau international ; si bien que sa danse le fera voyager dans le monde dès l’âge de 16ans (Vainqueur MSB Battle Gloucester, Double Vainqueur Battle P.O.P Paris, Demi-Finaliste Battle BAD Paris, Finaliste Pop City Londres, Top 4 Funkology Hong Kong, Top 8 Groove’n’Move Genève…). »

Degen Tesfaldet alias Blood rencontre le Krump à l’âge de 14 ans dans les rues de Genève à travers les fondateurs du mouvement Krump en Suisse, les ‘’Warriorz’’. 

Alors encore étudiant, il est rapidement happé par cette danse urbaine dont il n’avait jusque-là jamais entendu parler. Passionné, il se jette dans le bain et apprend les bases, les codes, le vocabulaire et tout ce qui englobe la culture Krump.
Il intègre la «Warriorz Fam » et fait ses marques parmi certains des meilleures krumpeur d’Europe.

Sa soif et sa curiosité lui permettent très vite d’évoluer et de développer un style qui lui est propre. Reconnue pour sa technique et sa créativité, Degen se démarque et ne cesse d’approfondir son art et sa connaissance. 

 

Né au Cameroun, Colbert est arrivé en Suisse à l’âge de 13 ans. Après avoir pratiqué le hip-hop pendant quelques années, il découvre le Krump à l’âge de 18 ans, une discipline qui va bouleverser sa vie d’artiste.  Très vite, il rejoint les fondateurs du mouvement Krump en Suisse, les ‘Warriorz’. Avec eux, il participe à plusieurs représentations en Suisse, en France, en Allemagne et au Cameroun. Il prend également part à de nombreux tournois de Krump et remporte le premier tournois Krump de Suisse : Krump Game Suisse. En parallèle, il enseigne au Swiss Krump Movement et dans des écoles de danse de divers pays.

Au travers du Krump, il apprend à se connaître, à grandir et à surmonter certaines difficultés de sa vie. Partager son savoir avec d’autres jeunes, suivre leur évolution et leur épanouissement, lui apporte énormément de satisfaction.

 

Ainhoa Otero (Électro)

Wayne Kiappy ALCIDE, l’homme qui a commencé à danser, avant de savoir marcher, dans un univers où danser est un mode de vie.
Né à Sainte Lucie, île anglaise située dans la mer des Caraïbes, son aventure est celle d’un homme qui choisit, grâce aux voyages, de s’enrichir des coutumes et des cultures qui jalonnent son chemin.

Wayne est considéré par ses pairs comme un puriste, avec des connaissances encyclopédiques dans sa discipline : le DANCEHALL.
Sa façon fluide de danser est reconnaissable entre 1000.

Le Dancehall est un art de vivre né à Kingston (Jamaïque). Le ressenti et l’interprétation en sont l’essence.
Les « moves » sont crées selon des situations précises qui, à force de répétitions, ont élevé cette danse au rang de culture. Aborder le Dancehall permet de faire appel à la notion de force intérieur et de maîtrise du corps afin de fluidifier les déplacements.

Cela lui a permis d’avoir à son actif une victoire et deux fois finaliste au Dancehall Master World, finaliste au Mad Connexion, 1⁄4 de finale Juste Debout Dancehall, 1⁄4 de final du DHI (Dancehall International), mais également de dispenser des cours, workshops et formations de Dancehall lors de conventions nationales et internationales, telles que le Dancehall Master World, Dancehall Intensive, Dancehall evolution, LeaderFit, Aquitaine Fitness, Alpes et D’Huez, l’ASF, New Way etc …

Valentin est une jeune danseur polyvalent formé en danse contemporaine et classique. Il a commencé sa formation professionnelle au Ballet Junior de Genève dirigé par Sean Wood et Patrice Delay où il y a eu la chance d’interpréter les œuvres variées de chorégraphes de renom comme Hofesh Shechter, Olivier Dubois, Roy Assaf, Alexander Eckman, Rachid Ouramdane, Sharon Eyal et de nombreux autres…

En juillet 2020 Valentin prend part à la création de « Hear Eyes Move » de la chorégraphe allemande Elisabeth Schilling. « Hear Eyes Move » tourne encore à l’international à ce jour.
En Septembre il rejoint la cie Linga à Pully dirigée par Marco Cantalupo et Katarzyna Gdaniec pour des projets occasionnels.

Il revient ensuite au Ballet Junior de Genève assistant Tamara Bacci pour le remontage de pièces de Barak Marshall, Rachid Ouramdane et Marcos Morau.
En février 2021, il rejoint La Veronal dirigé par Marcos Morau pour la dernière création de la compagnie « Opening Night », il devient membre de la compagnie et prend part à de nombreux projets annexes en tant qu’interprète et assistant de Marcos.

Fernanda Diniz (Training Classique)


Skate

Chany Jeanguenin est Skateboarder professionnel, master coach de Skateboard, juge de compétitions internationales, producteur d’événements sportifs, photographe ainsi que maître de Kung-fu (ceinture noire deuxième dan et ceinture rouge) et Tai-Chi.  Au cours de sa carrière sportive, il a voyagé dans plus de 30 pays afin de promouvoir ses sponsors successifs à travers des démonstrations, des compétitions et des événements commerciaux. Il a participé à une vingtaine de vidéos d’envergure internationale et a été publié en première page dans les principaux médias du sport comme Transworld Skateboarder, Slap, Thrasher, Big Brother, Skateboard Mag et The Berricks Website. Il a obtenu de nombreux titres de championnat de Skateboard :

  • 2ème place best trick contest Skatepark of Tampa Pro (2001)
  • 1ère place, amateur vert Houston Texas Shut up and skate half- pipe (1993)
  • 1ère place au Europe Amateur Championship, half-pipe Antwerp (1992)
  • 4ème place au World Cup of Pro Munster (1992)
  • 1ère place au classement du championnat Suisse de skateboard en half-pipe, 2ème en mini-rampe et 3ème en street (1991)
  • 1ère place au championnat Suisse de skateboard en half-pipe et 3ème en street (1990)

Depuis 2019, il est entraîneur de Skateboard et Tour Manager à Alaïa Chalet (Crans-Montana).


Création vidéo

Pascal Montjovent


Photographie

Fred Mortagne


Tai Chi / Arts martiaux

Chany Jeanguenin


Gestion de projet

Nicolas Musin

Infrastructures

Maison des Compagnies – Meyrin

UMA a pris ses quartiers dans La Maison des Compagnies à Meyrin (Genève). Idéalement situé et desservi par les transports en commun, ce centre dédié à la culture est doté d’une infrastructure moderne, modulable et accueillante. La Maison des compagnies offre toutes les prestations nécessaires aux activités pédagogiques et artistiques d’UMA.

Visite virtuelle de la Maison des Compagnies

West-Park – Vernier

Espace d’entraînement pour le Parkour et la glisse urbaine. 
La salle d’entraînement de Parkour a été élaborée sur mesure par des traceurs professionnels afin de garantir la sécurité des usagers et de développer des séries de mouvement qui marient fluidité et efficacité. 

UMA dispose d’une rampe exceptionnelle et de modules adaptés à toutes les disciplines de ride : skateboard, BMX, roller et trottinette. Elle est accessible aux élèves d’UMA toute l’année et par tous les temps. Occasionnellement, elle accueille des performances conçues dans le cadre de projets interdisciplinaires. 

Désolé

Ce site internet ne fonctionne pas avec Internet Explorer,
Merci d'utiliser Edge, Firefox or Chrome.


Sorry

This website doesn't work on Internet Explorer,
please use Edge, Firefox or Chrome.